Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de Poisson-pilote !

Avant de commencer à vous parler de ma passion pour l’art et la culture, et en particulier la photographie et les tableaux, je vais commencer par me présenter rapidement. Je m’appelle Fred, j’ai 34 ans et je suis en quelques sortes un poisson-pilote artistique. Innovant dans mon travail, c’est ma curiosité qui me pousse à me tenir au courant des nouvelles tendances du moment. Photographe professionnel, je m’intéresse également beaucoup à l’art, qui prend une place importante dans ma vie, tant personnelle que professionnelle. Je me lance régulièrement dans des projets qui allient photo et art, pour donner vie à des réalisations uniques. Je commence à dériver, pas terrible pour un poisson pilote … Plongeons donc au cœur du sujet ! 

Poisson-pilote passionne d’art et de culture

J’ai commencé à m’intéresser à l’art et la culture il y a plus de 10 ans. À l’origine de cette passion, les œuvres de Marceline la Pouffe : http://www.marcellinelapouffe.fr/oeuvres-marcelline-lapouffe.php que je considère aussi comme une poisson-pilote en art.
Je suis très sensible aux artistes ayant leur propre style et qui croisent les cultures. C’est l’ouverture d’esprit qui m’a séduit dans le monde de l’art. Aux quatre coins du monde, des personnes luttent pour faire passer leur message, défendre leur opinion ou simplement partager leur combat. L’art est universel et cela me passionne.
Pour vous parler plus en détail de cette artiste qui m’a donné le gout de l’art il faut que je commence par vous parler de l’essence de l’homme. Nous avons tous des points communs peu importe nos origines, cultures, croyances, naissance… Marceline a choisi de prendre le squelette que nous avons tous en commun afin de faire passer la plupart de ses messages. Sur la vision du monde, les différences, les barrières, les inégalités, les peines ou encore les joies.
C’est un univers excentrique et décalé qui permet de voir le monde sous un autre angle entre excentrisme et profondeur. Aborder tous les thèmes de a vie avec une dose d’optimisme, de décalage et de gouts. C’est un mélange qui m’inspire.

Voyager c’est le meilleur moyen d’enrichir sa culture

Je ne vois rien e plus lié que la culture et le voyage. Le monde est vaste et il est facile de se perdre dans un quotidien, une routine. On oublie vite une certaine ouverture avec les soucis de la vie de tous les jours et il est très rapide de se renfermer et de réduire son monde à un pays, une ville, un quartier, une rue ou encore une maison…
Je pense que le secret pour s’épanouir et garder toujours une dose de bonheur et d’ouverture quotidienne vient dans le fait de s’ouvrir à toutes les merveilles du monde et de profiter de son temps libre pour s’évader et voyager.
C’est le meilleur conseil que je pourrais vous donner : levez la tête, ouvrez-vous, cultivez-vous et découvrez ce monde dehors.


culture et voyage
Voyager pour s'ouvrir au monde

L’art de la photographie : comment s’y prendre ?

Pour être un poisson pilote en photographie, il y a (selon moi) des qualités particulières à avoir. Il faut savoir être innovant et proposer au public des choses nouvelles et originales. Il faut être ambitieux et ne surtout pas avoir froid aux yeux. Expérimenter de nouvelles techniques de photographie, tester de nouveaux angles dans les prises de vue. La photographie est un art où l’on laisser exprimer sa vraie nature intérieure, autant en profiter !
Pour ma part, j’ai débuté grâce à la photographie de famille : http://www.magicflightstudio.com/  car cela correspondait à une étape bien précise de ma vie où je venais de devenir papa et que je fondais ma propre famille. Je vois cet art comme quelque chose qui peut être représentatif, réel, immortaliser des instants. Je le vois également comme pouvant être abstrait, évasif, sombre ou mystérieux. 
Tandis qu’aujourd’hui mes enfants ont grandi et que je m’oriente davantage vers la photographie de sport. La photographie est un art en constante évolution et évite la routine !
On ne s’improvise pas photographe, mais il est facile de commencer à s’y intéresser. Tous nos smartphones peuvent aujourd’hui prendre des photos de qualités. Ce n’est qu’un début mais c’est le genre de curiosité et d’essais qui peuvent éveiller une passion ou un centre d’intérêt. Libre à vous ensuite de creuser, de vous équiper et d’apprendre…


la photographie est un art
La photographie comme un art à part entière

Je cultive mon art

J’ai envie de vous parler de culture, d’arts, d’apprentissage et de découverture. J’ai décidé aujourd’hui de vous parler de musique, de sonorités, de mélodies, d’évasion…
Vous commencez à le comprend, j’aime toutes les formes d’arts et je m’y intéresse de manière poussée afin de ne passer à côté de rien. C’est le centre de ma vie : la culture et l’art.
La musique est l’une de mes pratiques préférée. J’aime par-dessus tout le piano, c’est l’instrument de mon enfance et c’était la passion de mon père. Il me ‘a transmise et mon plus grand bonheur aujourd’hui reste d’écouter mes enfants jouer et apporter leur propre touche en ajoutant des paroles sur des mélodies…

Des tableaux dignes de poissons pilotes

C’est lors d’un séjour dans le Sud de la France que j’ai pu enrichir ma culture artistique lors d’une exposition de tableaux à Monaco : http://www.bettinamaschmeyer.com/   . J’étais loin d’être un poisson pilote en peinture, ce domaine et ces codes m’étaient pratiquement inconnus. Cette nouvelle expérience m’a permis d’ouvrir encore davantage mon esprit à la richesse du monde de l’art et de faire des rencontres si enrichissantes …
Ce qui m’a touché c’est la rencontre avec une artiste qui met toute son œuvre au service des enfants dans le besoin. C’est le propre de l’art : partager, donner, enrichir émotionnellement.
L’art peut permettre de dénonces beaucoup mais il est tout aussi beau quand il permet d’aider tout court et de redonner de l’espoir. Il n’y a rien de plus pur.
N’oublions jamais que l’art est utilisé, de multiples façons, il ne faut pas cesser d’y croire et ne pas avoir peur de s’y plonger corps et âmes. En tant qu’amateur, artiste, collectionneur, acheteur, revendeur, etc. Nous avons tous un rôle à jouer. Cette artiste m’a donné une belle leçon de vie.

Je conseille à tous ceux et celles qui souhaitent eux aussi changer de vie et découvrir toutes ses richesses sur le plan culturel et artistique de s’ouvrir au monde. Un peu chaque jour. L’art est si vaste : peinture, sculpture, photographie … vous trouverez forcément votre bonheur.

Quelle est la limite entre l’art et l’artisanat

En voilà une bonne question : quelle est la différence entre l’art et l’artisanat ? En existe-t-il une?
En pratique, le savoir-faire, l’investissement, les gestes utilisés sont très proches et pour moi la petite différence se trouverait dans l’intention de l’artiste ou de l’artisan. Lors de la création le but visé par l’un ou l’autre n’est pas le même.
Je suis, en revanche, contre l’idée selon laquelle l’artiste est au-dessus de l’artisan et que son esprit est plus élevé là ou celui de l’artisan garde les pieds sur terre. Pour moi ce n’est pas une vérité. C’est une interprétation pour distinguer deux pratiques qui pourraient aisément se confondre.

l'artisanat
L’artisanat et l'art sont des plus proches

Voyager avec l’art : le temps, les continents, les époques…

J’ai envie de vous parler de grandeur, de précurseurs, de nouveaux matériaux, de découvertes, d’immensité et de diversité… Vous y êtes ? Parlons donc un peu des arts asiatiques...
L’Asie renferme une diversité religieuse, ethnique et géographique. L’art asiatique est très vaste est a subit des influences diverses et variées. Il est difficile de déterminer clairement les époques. Des experts y travaillent sans cesse et il est possible de se renseigner sur des œuvres que nous possédons : http://www.kubera-art-asiatique.fr/services/vente-encheres/.
Il est agréable de contempler des œuvres d’arts, d’aller de musés en musés, d’analyser autant que faire se peut. Il est également possible d’aller plus loin et de commencer à collectionner, à acheter, à exposer des œuvres que nous aimons particulièrement. C’est passer à un nouveau stade de l’admiration pour l’art. C’est là qu’on se rend compte qu’une œuvre peut renfermer une multitude de sens et qu’il peut même nous appartenir de les inventer et de les interpréter de la façon qui est la plus appropriée pour nous en fonction de notre façon de penser.
C’est dans cette quête de nouveaux talents, de nouvelles merveilles qu’il est important de connaitre la valeur de nos acquisitions afin de pouvoir les traiter à leur juste valeur.

Mon dernier voyage mystérieux : Glasgow

Il est bien beau de parler de voyage, de culture, d’ouverture sur le monde et d’ouverture d’esprit mais soyons concrets ! Je viens de revenir de voyage !
Pour être précis, mon fils est parti étudier quelques mois à l’étranger et j’ai décidé de lui rendre une petite visite. Il est donc parti en écosse ! Oui je sais j’adore aussi, il est chanceux !
Belle occasion pour moi de faire un petit séjour dans ce pays magnifique, mystérieux et rempli d’histoires en tous genres. Ce voyage à Glasgow était très riche en découverte culturelle. J’ai dû obliger mon fils à s’ouvrir un peu et à visiter avec moi mais au final il a vraiment apprécié. Des cathédrales aux galeries en passant par l’hôtel de ville.
Ce fut un weekend très riche !

Glasgow
Le voyage en tant que fenêtre sur le monde

Ma petite histoire s’arrête ici, maintenant il est temps de vivre la vôtre et de faire le grand saut dans le monde magique de l’Art !
À très bientôt,